L’érosion des vivants, 2021
Gravures sur pierres bleues du Hainaut
95 x 65 cm chacune











︎︎︎
Ce projet met en lumière à la fois la flore urbaine et la géologie propre au territoire des Flandres et de Belgique, en s’inspirant des gestes et du savoir-faire pratiqués dans le métier de marbrier.
Sensible aux pratiques artisanales ancestrales, Manon Thirriot souhaite réactiver, avec des méthodes actuelles, des techniques liées à la taille et la gravure sur roche. Cette démarche vise à questionner de manière empirique la relation de l’homme à la nature, plus particulièrement à la capacité de nous avons, à travers une relecture du passé, de s’interroger sur nos enjeux contemporains.



︎
Oeuvres réalisées dans le cadre de la résidence Courts-Circuits en partenariat avec la marbrerie Lesaffre à Comines-Warneton, Belgique.
Avec le soutien du Centre culturel MJC Comines-Warneton, de la marbrerie Lesaffre et de La malterie. 

Aide à la réalisation et à l’installation :  Bernard Lesaffre,  Éric Lesaffre et leur équipe

Photos : Théo Romain